Jennifer Correia Gregorio est doctorante en Sciences de l’Éducation. La thèse qu’elle mène sous la direction de Régine Sirota, porte sur les difficultés rencontrées par les professionnels des crèches collectives (auxiliaires de puériculture) et leurs conséquences sur l’individu, ses collègues et sur les enfants. Elle traitera de leurs trajectoires sociales et des socialisations professionnelles ainsi que de l’absentéisme des professionnels. Les données recueillies seront interprétées au prisme des transformations institutionnelles et historiques des crèches. La recherche se propose de prendre sur un département, deux ou trois crèches afin de saisir et de comprendre les variations en fonction de l’environnement démographique et social dans lequel les établissements sont implantés. La recherche prendra appui sur une enquête de type ethnographique.

 

Titre de la thèse:

« Difficultés rencontrées par les professionnels des crèches et conséquences »

  • Inscrite en septembre 2017
  • Sous la direction de Régine SIROTA, Professeure à l’université Paris Descartes

Mots clés : accueil petite enfance, crèches, professionnels, interactions sociales.

Thèmes de recherche
  • Sociologie de l’enfance
  • Socialisation
  • Sociologie du travail en milieu petite enfance
  • Interactions sociales
Collaborations

Contrat CIFRE : Convention Industrielle de Formation par la Recherche par l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT) mis en place avec le Département du Val de Marne (94).

Formation
  • Master recherche en Sciences de l’Education, parcours Recherche, mention Bien – Université Paris V Descartes
  • Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants – Institut Régional du Travail Social Paris