Après avoir obtenu une maîtrise en Muséologie à l’Université de Montréal, Vanessa Ferey soutiendra en 2016 une thèse canado-française en cotutelle entre l’Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle et l’Université du Québec À Montréal (UQAM) intitulée De la muséologie française des patrimoines de l'Amérique du Nord, la collection ethnographique du cabinet d'Histoire naturelle du Muséum national de Versailles 1767-2007. Sous la direction de François Mairesse, Muséologue, Professeur des universités à l'Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle et Yves Bergeron, Muséologue, Professeur titulaire à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches s'effectuèrent en collaboration avec le musée du quai Branly, le Musée de l'Homme ainsi que le musée des Châteaux de Versailles et de Trianon. Elle est rattachée au Centre interuniversitaire d’Études sur les Lettres, les Arts et les Traditions (CELAT) au Canada et Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS) en France. Elle a publié en 2013 en codirection avec Yves Bergeron Archives et musées le théâtre du patrimoine, France-Canada aux éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques de France (CTHS).

Titre de la thèse

De la muséologie française des patrimoines de l'Amérique du Nord, La collection ethnographique du cabinet d'Histoire naturelle du Muséum national de Versailles 1767 - 2007

Projet de thèse

La collection d’objets ethnographiques nord-américains du célèbre Cabinet du Marquis de Sérent compte parmi les plus anciennes d’Europe de l’Ouest. Cette thèse redécouvre les origines de cette collection aristocratique qui s'avère être l'oeuvre d'un commissaire de la Marine française, créateur du futur cabinet d'Histoire naturelle installé au Palais Royal sous la Révolution. En provenance de la Nouvelle-France, cette collection constitue partiellement les ensembles royaux d'objets à l’origine des musées français d'Ethnographie. L’étude de la formation de cette collection naturaliste d’objets amérindiens à partir du milieu du XVIIIe siècle permet de redessiner les réseaux de collecte en place depuis les colonies françaises. La biographie de son collectionneur est un cadre privilégié pour l’historiographie d’une future collection muséale. Elle explique notamment l’administration d’une collection privée jusqu'à sa muséalisation au sein du projet éphémère de Muséum national à la fin du XVIIIe à Versailles. À partir du XIXe siècle, l’utilisation de ces artefacts révèle leur symbolique en tant que biens nationaux d’une Amérique autrefois française. Le Cabinet de Sérent qui hébergea un temps la collection décide alors de son étiquette « royale » dans l’histoire des musées de France. Au début du XXe siècle, l’exacerbation des relations franco-américaines engendre l’aliénation de la collection Sérent au Musée d’Ethnographie du Trocadéro. La patrimonialisation de cette collection coloniale se développe au cœur du nouveau Musée de l’Homme dès 1937 où ils deviennent les témoins retrouvés de l’histoire coloniale française. La mémoire collective de l’Amérique française s’exacerbe au musée. Un nouveau regard s’ouvre sur les cultures vivantes des peuples autochtones d’Amérique. À l’aube des années 2000, la transmission des savoirs issus de ces artefacts subit les changements des politiques muséales françaises pour ses collections d’Ethnographie. Face à ses imaginaires postcoloniaux, le caractère muséal des objets de Sérent est renouvelé. Aujourd’hui, ces objets historiques sont préservés au musée du quai Branly en tant que biens culturels des Premières Nations en France. Un patrimoine culturel commun pour lequel le musée met à dispositions ses dernières avancées technologiques afin que le dialogue se poursuive outre Atlantique.

Thèmes de recherche
  • Patrimoine, culture et développement de la muséologie
  • Histoire, muséalisation et mobilité des collections
  • Gestion intellectuelle et physique des biens culturels
  • Tourisme et médiation culturelle
Dernières publications

Ferey, Vanessa (2014). « Charles-Marius Barbeau et l'étude des collections ethnographiques franco-américaines d'Europe de l'Ouest (1931-1956) ». In Rabaska : revue d'ethnologie de l'Amérique française. Terrains. Québec : Société Québécoise d’Ethnologie, Vol. 12, pp. 89-107.

http://www.erudit.org/revue/rabaska/2014/v12/n/1026785ar.html?vue=resume&mode=restriction

Bergeron, Yves et Vanessa Ferey (dir.) & Congrès national des sociétés historiques et scientifiques. (2013). Archives et musées, Le théâtre du patrimoine, France-Canada. Coll. «Orientations et méthodes». Paris : Éd. du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques de France (CTHS), 384 p.

http://cths.fr/ed/edition.php?id=5069

Ferey, Vanessa. (2009). Tunique, Nord-Est des Plaines, États-Unis, 18e siècle, Inv. 71.1878.32.145, Anciennes collections : Bibliothèque Nationale de France ; Musée de l'Homme. In Le Fur, Yves (dir.). Musée du quai Branly : La Collection, Paris : Skira-Flammarion, pp. 130-131. / Tunic, Northeast Plains, United States, Eighteenth century, Inv. 71.1878.32.145, Previous collections : Bibliothèque Nationale de France ; Musée de l’Homme. In Le Fur, Yves (dir.). Musée du quai Branly, The Collection : Art From Africa, Asia, Oceania, and the Americas, Paris : Skira-Flammarion, pp. 130-131.

http://www.quaibranly.fr/fr/actualites/publications-du-musee/les-collections-du-musee/musee-du-quai-branly-la-collection.html

Pour en savoir plus

CV de Vanessa FEREY

Réseaux sociaux