Diplômée en Histoire (ENS de Lyon) et en Photographie et art contemporain (Paris 8), Véra Léon est doctorante sous la direction de Rebecca Rogers (Paris Descartes) et de Christian Joschke (Paris Ouest).

Ses recherches portent sur les questions de genre dans les formations et métiers de la photographie, au croisement de l'histoire sociale, des sciences de l'éducation, et de l'histoire de la photographie.

Elle est co-responsable l'atelier Photo/savoirs/critiques de l'Association de Recherche sur l'Image Photographique (ARIP).

Titre provisoire de thèse

Devenir photographe. Genre, formations, métiers en France (1945-1975)

Projet de thèse

Entre 1945 et 1975, le taux d’étudiantes à l’Ecole Nationale de Photographie passe de 50% à moins de 5%. Comment comprendre ce recul de la mixité dans un contexte de scolarisation croissante des filles, et alors que dans l’entre-deux-guerres, les femmes photographes avaient conquis une place croissante dans le métier ? C’est ce phénomène de reconfiguration sexuée des modalités d'accès aux formations et aux métiers de la photographie que ce projet de thèse se propose d’étudier et d'historiciser.
Dans cette perspective, il sera d’abord nécessaire d’élaborer une cartographie des formations et des métiers de ce monde professionnel, ce dernier étant encore trop négligé par les historiens et les sociologues. L’étude qualitative des archives d’organisations, de revues et d’écoles professionnelles sera également mise à profit pour comprendre comment, à un moment où le plein essor de la pratique photographique amateur révèle une concurrence sans précédent, les acteurs de la profession sont contraints de se structurer, cette professionnalisation impliquant également une masculinisation des cadres ainsi que l’évolution des représentations genrées associées au métier. Enfin, le recours à des entretiens avec des ancien·ne·s élèves et professeurs de différentes écoles et centres d’apprentissage de photographie permettra d’évaluer dans quelle mesure ces normes ont pu être reprises, appropriées ou détournées.

Activités d'enseignement

Doctorante contractuelle chargée d’une mission d’enseignement - Université Paris Descartes

  • Histoire de l’évolution du système éducatif en France depuis la Révolution Française à 1940 (CM - L3)
  • Méthodes qualitatives (TD - L3)
  • Encadrement des stages (L3)
  • Genre et éducation (CM et TD - L2)
Collaborations:
  • 2014-2016 Co-organisation du séminaire mensuel de l'Association de Recherche sur l'Image Photographique (ARIP), Institut National d'Histoire de l'Art.
  • Co-organisation de la journée d’étude internationale interdisciplinaire (Re)politiser les discours sur la photographie du 7 décembre 2015 à l’Université Paris Diderot.
  • Co-organisation de la journée d’étude interdisciplinaire Produire des hommes. La production des modèles de masculinités : sources et pratiques de recherche du 5 mars 2015 à l’ENS de Lyon.
Les dernières publications:
  • Eliane DE LARMINAT, Véra LEON, Alice MORIN, Anaïs MAUUARIN (dir.), « (Re)politicizing Discourses on Photography », Image and Narrative, vol. 18, n° 2, 2017 [Coordination d’un numéro thématique].
  • Véra LEON, « Qui a peur des femmes photographes, Musée d’Orsay, 2016 », Transbordeur. Photographie, histoire, société, n° 1, 2016.
  • Véra LEON, « Juliette Rennes, Femmes en métiers d'hommes (cartes postales, 1890-1930). Une histoire visuelle du travail et du genre, Bleu Autour, 2013 », Etudes photographiques, n° 32, 2015, URL : http://etudesphotographiques.revues.org/3526
  • Véra LEON, « Total Records. Quel renouveau aux Rencontres d’Arles ? », Carnet Hypothèses de l’ARIP, 30 juillet 2015, URL : http://arip.hypotheses.org/1007
Pour en savoir plus:

CV de Véra Léon

Réseaux sociaux