le 26 septembre – Soutenance de thèse de Paula Cubillos

Soutenance de thèse de Paula Cubillos le 26 septembre consacrée au "Néolibéralisme, protection et cohésion sociale au Chili: 40 ans de gestion sociale de l´enfance" sous la direction de Danilo Martucelli.

Projet de thèse

L´intérêt de cette recherche est de retracer la manière dont l´Etat du Chili, pendant 40 années (1973 – 2013), gère les politiques vers l´enfance par rapport au rôle de la protection dans le projet de cohésion sociale. Ce parcours sociohistorique et politique nous permettra d´observer des changements, des ruptures et des rencontres entre les différentes administrations du modèle modernisateur néolibéral; à partir desquels, on peut décrypter les enjeux des variantes autoritaires et démocratiques face à la gestion de la protection comme axe de la cohésion sociale.

Les différents périodes d´administration du modèle présentent des continuités et des discontinuités face à la place des sphères privé et publique dans la protection des individus et le rôle de l´Etat dans le projet de cohésion sociale. Sur ce plan, l´avènement de la démocratie institutionnelle ne semble pas impliquer une transformation radicale des référents sociétaux de la protection, ni de l´intégration, malgré la construction d´un discours de citoyenneté qui chercherait dé-privatiser l´accès aux droits.

L´objectif de cette recherche est d’étudier l´action publique de l´Etat du Chili vers l´enfance depuis l´installation du modèle de modernisation néolibéral à nos jours (1973-2014), en analysant les continuités et les discontinuités entre la dictature et la démocratie sur la gestion du social et la construction du modèle de protection, comme stratégie de cohésion sociale.

Comments are closed.