Le 20 décembre 2019 – Séminaire “Critiques Sociales du Langage”

REPORT DE LA SÉANCE EN 2020
La prochaine séance du séminaire Critiques Sociales du Langage aura lieu le vendredi 20 décembre de 16h à 19h :

 
Les mots et les causes. Enquêter sur la représentation des “médias libres ” au croisement de la sociologie et de l’analyse de discours. (Emilie Née, Benjamin Ferron)
A la croisée de l’analyse du discours et la sociologie des champs, cette intervention analysera les logiques de mise en scène publique de soi d’un groupe militant, caractérisé par une position de domination structurale vis-à-vis d’un espace professionnel institué (le champ journalistique). Le travail de représentation mené par ses agents (celle des “médias libres et indépendants”) repose de façon classique sur la crédibilisation d’un cadre d’injustice universaliste (la défense de la liberté d’expression et d’information) mais tend à les enfermer dans un rôle de “révolutionnaires spécifiques” capables de retourner la maîtrise qu’ils possèdent de cet espace contre ceux qui le dominent. Cette corporatisation partielle des stratégies de présentation de soi confère un avantage aux plus dotés en capital professionnel, au détriment des agents qui en sont dépossédés. Mais sans l’appui de ces derniers, les plus disposés à dé-spécifier les revendications du groupe, les prétentions subversives des premiers tendent à perdre en légitimité aussi bien dans qu’en dehors du champ professionnel. L’importance des discours centrés sur le groupe et ses revendications contribue dès lors à l’entretien d’un patrimoine symbolique ambivalent susceptible, d’un côté, d’affermir son identité publique et sa cohésion et, d’un autre, de le fragiliser en cristallisant les tensions internes entre professionnels et profanes tout en fournissant des points d’appuis critiques à ses détracteurs – agents dominants du champ du pouvoir ou non-professionnels du journalisme. 

Vendredi 20 décembre
16h-19h - salle J225 - Bâtiment Jacob
45 rue des Saints-Pères - 75006 Paris
 
Les discussions auront lieu autour d’un apéritif, alors n’hésitez pas à apporter de quoi boire et manger !
​​
​​/! Attention : La séance se déroulera dans la salle J225 (/!) du bâtiment Jacob situé au 45 rue des Saints-Pères Paris 6ème.

0 Responses

  1. […] A la croisée de l’analyse du discours et la sociologie des champs, cette intervention analysera les logiques de mise en scène publique de soi d’un groupe militant, caractérisé par une position de domination structurale vis-à-vis d’un espace professionnel institué (le champ journalistique). Le travail de représentation mené par ses agents (celle des “médias libres et indépendants”) repose de façon classique sur la crédibilisation d’un cadre d’injustice universaliste (la défense de la liberté d’expression et d’information) mais tend à les enfermer dans un rôle de “révolutionnaires spécifiques” capables de retourner la maîtrise qu’ils possèdent de cet espace contre ceux qui le dominent. Cette corporatisation partielle des stratégies de présentation de soi confère un avantage aux plus dotés en capital professionnel, au détriment des agents qui en sont dépossédés. Mais sans l’appui de ces derniers, les plus disposés à dé-spécifier les revendications du groupe, les prétentions subversives des premiers tendent à perdre en légitimité aussi bien dans qu’en dehors du champ professionnel. L’importance des discours centrés sur le groupe et ses revendications contribue dès lors à l’entretien d’un patrimoine symbolique ambivalent susceptible, d’un côté, d’affermir son identité publique et sa cohésion et, d’un autre, de le fragiliser en cristallisant les tensions internes entre professionnels et profanes tout en fournissant des points d’appuis critiques à ses détracteurs – agents dominants du champ du pouvoir ou non-professionnels du journalisme. Vendredi 20 décembre 16h-19h – salle J225 – Bâtiment Jacob 45 rue des Saints-Pères – 75006 Paris ​​Attention : La séance se déroulera dans la salle J225  du bâtiment Jacob situé au 45 rue des Saints-Pères Paris 6ème. Les discussions auront lieu autour d’un apéritif, alors n’hésitez pas à apporter de quoi boire et manger ! Plus d’infos sur le site du laboratoire Cerlis​​ […]