Doctorant en sociolinguistique, mon travail ethnographique porte sur les initiatives de revitalisation linguistique de la langue náhuat au El Salvador (Amérique Centrale). Je problématise la revitalisation sous un angle politique et m'intéresse en particulier au couple conceptuel domination/émancipation, au lien entre production langagière et inégalités sociales, ainsi qu'aux questions touchant à la reconnaissance des peuples autochtones dans le contexte latino-américain.

Titre (provisoire) de la thèse :

Réflexivité langagière et réflexivité politique : une sociolinguistique politique de la revitalisation de la langue náhuat (El Salvador – Amérique Centrale)

  • Sous la direction de Cécile Canut
  • Inscrit en thèse en octobre 2016
Thèmes de recherche
  • Sociolinguistique critique
  • Approches politiques du langage
  • Langues en danger et revitalisation linguistique
  • Histoire du El Salvador et de l'Amérique Centrale
  • Linguistique et colonialisme
Activités d’enseignement

Université Paris-Descartes, UFR Sciences Humaines et Sociales, Département de Sciences du Langage

  • CM « Autres Langues, Autres Mondes » (Master 1)
  • TD « Ethnographie de la Communication » (Licence 3)
  • TD « Introduction à la Sociolinguistique » (Licence 2)
  • TD « Politiques linguistiques et plurilinguisme » (Licence 3)
  • TD « Ethnographie de la communication » (Licence 3)