Après quelques mois de recherches documentaires en France (Paris et Lyon) sur le sujet, j’ai sollicité et obtenu un stage d’un mois à l’Institut National pour la Formation et la Recherche en Education (INFRE), une structure du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) du Bénin. Durant ce séjour, j’ai effectué d’intenses recherches à la direction des archives nationales, la bibliothèque nationale, le centre de documentation et d’information de l’INFRE, la bibliothèque de la plus ancienne école normale supérieure et visité quelques écoles normales des instituteurs/institutrices. J’ai en outre eu l’opportunité de mener quelques enquêtes qualitatives avec une dizaine de personnes ressources, hommes et femmes, tous des acteurs de la formation des enseignants. Le dépouillement (en cours) des informations collectées promet a priori un travail complexe mais intéressant quant à la possibilité de retracer l'histoire de la formation des enseignants depuis un siècle au Bénin (ex-Dahomey).

 

Titre provisoire de la thèse

Un siècle d’histoire des enseignants dahoméens/béninois (1915-2015) : la formation aux défis des évolutions politiques.

Projet de thèse

L’histoire des enseignants du Bénin ex-Dahomey reste à exploré. Or les fortes turbulences politiques du pays n’ont pas épargné le secteur éducatif; le corps enseignant semble encore en être très marqué. Le retour aux sources lointaines et l’analyse des différentes mues caractérisant ce pays, permettra-t-il d’expliquer un certain nombre de réalités actuelles du système de formation ? quels états pour quels enseignants  et quels effets des études internationales sur les politiques de formation ?

Thèmes de recherche :
  • Enseignement colonial ;
  • politiques de formations des enseignants ;
  • des Etats et des enseignants ;
  • organismes internationaux et politiques internes de formation ;
  • féminisation du corps enseignants.
Activités d'enseignement :
  • Assistante pédagogique dans l’enseignement secondaire en Maths, Français et Histoire-Géographie, en attendant un contrat d’enseignement dans le supérieur en Histoire de l’enseignement colonial ou pour un encadrement méthodologique des étudiants en années de Licence.