Sébastien-Akira Alix est docteur en Sciences de l’éducation et chercheur associé au laboratoire CERLIS. Ses recherches portent sur l’histoire et la philosophie de l’éducation au tournant des XIXe et XXe siècles aux États-Unis et en France ainsi que sur les circulations transnationales des savoirs en matière d’éducation.

Titre de la thèse

L’éducation progressiste aux États-Unis : histoire, philosophie et pratiques (1876-1919)

Résumé de la thèse

La période allant de 1876 à 1919 constitue un tournant dans l’évolution de l’enseignement aux États-Unis : c’est le moment de l’incorporation des principes de la pensée progressiste en éducation au cœur du système éducatif américain. En l’espace de quelques décennies, les objectifs de ce système sont radicalement modifiés : aux idéaux d’une culture scolaire mettant l’accent sur l’exigence académique, l’enseignement des disciplines et la magistralité sont substitués ceux d’une éducation socialement efficace, centrée sur l’enfant, sur la nécessité de respecter son régime propre et de former les futurs citoyens pour la démocratie. Cette révolution pédagogique, que le philosophe John Dewey a pu qualifier de « copernicienne », inverse complètement les principes au fondement du projet éducatif américain. Cette thèse a pour objet, d’une part, de comprendre et d’expliquer les origines et les fondements théoriques et épistémologiques de la pensée progressiste qui a présidé aux transformations de l’enseignement américain entre 1876 et 1919 et, d’autre part, de montrer comment ces présupposés épistémologiques ont pu s’instaurer et s’inscrire dans les pratiques.

Principaux thèmes de recherche
  • Histoire et philosophie de l’éducation
  • Éducation progressiste américaine
  • Théorie pédagogique de John Dewey
  • Politiques scolaires
  • Pratiques scolaires
Publications scientifiques

 LIVRE :

  •  Alix, S.-A., L’éducation progressiste aux États-Unis. Histoire, philosophie et pratiques (1876-1919), Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, coll. « Enseignement et réformes », décembre 2017, 216 p.

ARTICLES DE REVUES :

  • Alix, S.-A., « En quête du progressisme : l’évolution de l’historiographie américaine sur l’éducation progressiste aux États-Unis (1960-2013) », Histoire de l’éducation, 142, 2014, pp. 221-245.
  • Alix, S.-A., « Le regard d’un Américain sur l’enseignement de la langue maternelle en France en 1913 », Histoire de l’éducation, 137, 2013, pp. 33-56.
  • Alix, S.-A., « Continuité de l’expérience et théorie de la récapitulation dans la pédagogie de John Dewey », Skhole.fr, 19, 2013.

CHAPITRE D’OUVRAGE :

  • Alix, S.-A., « Citizens in Their Right Place : Nation Building and Mass Schooling in 19th-Century France », in Lukas Boser, Ingrid Brühwiler & Johannes Westberg (eds.), School Acts and the Rise of Mass Schooling – Education Policy in the Long Nineteenth Century, London, Palgrave Macmillan, 2018 (à paraître).
Traductions
  • Brown, R. W., Comment le petit Français apprend à écrire. Une étude sur l’enseignement de la langue maternelle, Éditions Hattemer, 2015, 282 p.
  • Dewey, John, « The Place of Manual Training in the Elementary Course of Study », Manual Training Magazine, vol. 2, no. 4, juillet 1901, pp. 195-198, in Dewey, John, « Dewey – Récapitulation et pédagogie », Skhole.fr, 19, 2013.
Enseignement
  • 2017-2018 – Enseignant contractuel – Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité.
  • 2016-2017 – ATER (Mi-temps) – Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité.
  • 2015-2016 - ATER (Temps plein) – Université Lumière Lyon 2 – Institut des Sciences et des Pratiques d’Éducation et de Formation (ISPEF).
  • 2012-2015 - Doctorant contractuel chargé de mission d’enseignement – Université Paris Descartes.
Pour en savoir plus

Alix_CV_CERLIS