Professeure des écoles, j’ai prolongé ma formation en me spécialisant dans l’histoire de l’éducation. Particulièrement intéressée par l’histoire de l’éducation des femmes et leur accès aux professions intellectuelles, je travaille actuellement sur l’École Normale Supérieure de Jeunes Filles. En étudiant les trajectoires singulières des premières directrices de cette institution, je souhaite comprendre leur action dans la conquête des espaces de savoirs ainsi que dans l’ouverture de territoires masculins.

Titre provisoire de la thèse :

Former l’élite féminine : le rôle des directrices de l’École Normale Supérieure de Sèvres, des femmes de l’ombre à la conquête des territoires masculins (1881-1941)

  • Date de l’inscription en thèse : 01 septembre 2019
  • Sous la direction de Rebecca ROGERS
Projet de thèse :

L’École de Sèvres, créée suite à la loi Camille Sée de 1880, ouvre ses portes le 12 décembre 1881 et forme pendant plus de cent ans l’élite de l’enseignement secondaire féminin. Si le corps enseignant de l’École est mixte, ce sont des femmes qui occupent le poste de direction. Les précédentes recherches ont permis de mettre en évidence leur implication tant sur l’organisation de la scolarité que sur la pédagogie ou la vie quotidienne de l’École. Elles représentent un maillon essentiel de l’École dont il reste beaucoup à apprendre.
En adoptant une démarche socio-historique, je souhaite étudier l’action des cinq premières directrices dont « l’insoumission discrète » a permis la conquête de territoires masculins. Pour cela, je m’intéresserai plus particulièrement à leur influence dans l’ouverture à l’international de l’École, dans l’évolution de l’enseignement des sciences et leur position par rapport aux mouvements et idéaux féministes.

Thèmes de recherche 
  • l’éducation féminine,
  • les enseignantes du secondaire,
  • l’accès des femmes au savoir et aux professions intellectuelles
Enseignement 

Mission d’enseignement à l’Université de Paris (Philosophie et Histoire des idées et des grands courants pédagogiques, Les métiers de l’éducation, Méthodologie écrite et orale)