Étudiante en sociologie à l’Université Paris-Descartes puis à l’Université de Paris, je me suis progressivement spécialisée en sociologie du couple et de la famille, puis, plus récemment en sociologie du genre et des violences. Je réalise une thèse sous la direction de Christophe Giraud et Magali Mazuy, au CERLIS et à l’Ined au sein des unités de recherche "Fécondité, familles, conjugalités" et "Genre, sexualité et inégalités".
Cette recherche s’intéresse à la vie privée des femmes qui ont vécu des violences conjugales.

 

Titre provisoire de la thèse :
  • Parcours conjugaux, relationnels et affectifs des femmes suite à des violences conjugales
  • Inscription en thèse : 10/2020
  • Sous la direction de : Christophe Giraud (Cerlis) et Magali Mazuy (Ined)

Projet de thèse :

Cette recherche doctorale a pour objectif d’étudier les parcours de vie des femmes ayant vécu des violences conjugales. Je m’intéresse particulièrement aux répercussions des violences sur la vie privée, principalement dans les sphères conjugales, affectives et relationnelles.
Je mobilise plusieurs sources de données pour mener cette recherche : d’une part, les données de l’enquête Violences et rapports de genre (Virage, Ined, 2015) ; d’autre part, je réalise des entretiens approfondis (et souvent répétés) avec des mères ayant vécu des violences (avant et/ou après la séparation) avec le père de leur.s enfant.s et séparées de ce dernier. J’interroge les femmes sur les histoires conjugales vécues au cours de la vie, sur leurs nouvelles relations amoureuses et/ou intimes depuis la séparation, sur leurs relations amicales et familiales, et plus largement sur leurs activités de loisirs ou encore sur leurs projets d’avenir.

Thèmes de recherche :

Violences conjugales, conjugalité, genre, famille, sexualité, parcours de vie.

Communications et interventions lors d’événements scientifiques :
  • Intervention en Colloque : Introduction du colloque « Ethique de la recherche en terrains sensibles : enjeux épistémologiques et pratiques », 2-3 décembre 2021.
  • Presidente de session : « Enquêter sur les violences : un positionnement dynamique ? », Session 5 du colloque « Ethique de la recherche en terrains sensibles : enjeux épistémologiques et pratiques », 2-3 décembre 2021.
  • Intervention en Colloque : Vie intime des femmes post violences conjugales : des parcours mobiles ? Congrès de l’AFS, RT28 « Recherches en sciences sociales sur la sexualité », 6-9 Juillet 2021
  • Intervention en Colloque : Parcours des femmes post violences conjugales : rôle et mobilisation des réseaux. Congrès de l’AFS, session croisée aux RT22 « Parcours de vie et dynamique sociale » et RT26 « Réseaux sociaux », 6-9 juillet 2021
  • Intervention en Journée d’études : Les insultes contre les femmes : au cœur des violences de genre, avec Amandine Lebugle et Magali Mazuy, Journées d’études « Les usages politiques et sociaux de l’insulte » organisé par Sciences Po Lille, CERAPS et CLERSE, Lille, 21 et 22 octobre 2020.
  • Intervention en colloque : Le soutien entre les ex après la rupture, colloque « Les mouvements du social », organisé par le Master Sociologie d’Enquête, Université de Paris, Paris, 18 avril 2019.
Activités d’enseignement

Année universitaire 2020-2021

  • TD de L2 de Sciences sociales (18EHTD) : « Dynamique des populations et enjeux économiques et sociaux », Institut de démographie de l’Université Paris 1 (Idup), coordonné par Pierre Eloy.

Année universitaire 2021-2022

  • TD de L1 de Sciences sociales (24hEHTD) : « Initiation à l’enquête de terrain » Semestre 1, Université de Paris, coordonné par Jean-Sébastien Eideliman.
  • TD de L1 de Sciences sociales (9HETD) : « Metu/tutorat » (méthodes de travail universitaire), Semestre 1, Université de Paris, coordonné par Alice le Goff
  • TD de L1 de Sciences sociales (24hEHTD) : « Initiation à l’enquête de terrain » Semestre 2, Université de Paris, coordonné par Jean-Sébastien Eideliman.