Mon parcours en philosophie m’a permis de comprendre que l’éducation était l’une des clefs de notre avenir. C’est ainsi que je me suis inscrite en Sciences de l’Éducation à Paris Descartes. Au cours de mon master, j’ai fait le choix de développer deux mémoires en lien avec l’humanitaire. Car, par définition, l’humanitaire touche au bien de l’humanité et s’accorde avec l’éducation qui est la connaissance des usages du monde, l’action de s’élever et de s’instruire pour faire évoluer ce monde. Les sujets de mes mémoires différaient (un sur l’humanitaire et les sectes et l’autre sur la professionnalisation du milieu humanitaire) mais m’ont finalement conduit à certaines conclusions qui ont servi de base de réflexion à cette thèse.
C’est donc en pensant à ces différents domaines que j’ai décidé de m’orienter sur les donateurs tout en m’appuyant sur des états de fait. Chaque ONG subsiste, à différents degrés, grâce aux dons perçus. Il me paraissait donc intéressant de partir des premiers concernés, évidemment hors terrain d’action, c’est-à-dire des donateurs particuliers. Plus précisément des donateurs réguliers, fidèles depuis des années à l’organisme à qui ils donnent. Ces donateurs sont au cœur de la diffusion d’information (courrier du donateur, mails, téléphone, etc.) et ont donc un aperçu spécifique de l’ONG ainsi que de ce que peut-être le don. En étudiant leurs points de vue sur le don, notamment à partir de l’organisation de la communication de l’ONG, des techniques marketings utilisées et en observant leur comportement en fonction des informations reçues.

Titre de la thèse :
  • Le don en situation de communication : La communication d’une ONG ou comment les donateurs sont amenés à agir par leurs dons d’argent.
  • Inscrite en novembre 2012
  • Sous la direction de Catherine Agulhon

Projet de thèse :

Cette thèse est consacrée à la question du don dans le milieu humanitaire, sous l’angle des donateurs particuliers rarement questionnés à ce sujet. Les ONG ont de plus en plus de visibilité et utilisent, entre autre, les émotions pour inciter aux dons. Cependant puisque le sujet du don est étudié (comme par l’anthropologue Marcel Mauss, principalement), il convient de s’appuyer sur les analyses correspondant à cette thématique, tout en s’intéressant à une ONG française de Solidarité Internationale (Aide et Action) dont le principal domaine d’intervention est l’éducation et qui a mis en place le parrainage. L’organisation intervient dans différents pays pour venir en aide à des personnes vulnérables, notamment des enfants, ce via différentes actions basées sur le développement à long terme. Dans ce travail, il s’agit surtout de comprendre pourquoi les donateurs particuliers de cette ONG, à la fois les donateurs hebdomadaires ou trimestriels et ceux dénommés «parrains», donnent de l’argent. Le terrain s’est effectué par le biais de deux questionnaires, un pour chaque type de donateur, où furent posées des questions concernant, particulièrement, la manière dont l’ONG communique auprès des donateurs, les incitant par-là à poursuivre leur investissement. Par la suite, des entretiens ont permis de renforcer les données apportées par les questionnaires.

Thèmes de recherche
  • ONG,
  • Communication,
  • Donateurs,
  • Dons,
  • Perceptions.
Dernières interventions en colloques ou séminaires :
  • Séminaire scientifique animé par Eric Dagiral, « Sociologie des statistiques : panorama de recherches et de résultats », le 16 mars 2015.
  • Séminaire scientifique Roger Sue, « Société de connaissances », Le lien d’association, le 07 octobre 2014.
  • Séminaire scientifique Roger Sue, « Société de connaissances », Le lien d’association et transformation sociale, le 25 février 2014.
  • Journée d’étude des doctorants du CERLIS du pôle Individualisation et lien social, « Faire, défaire et refuser le lien social », le 12 novembre 2013.
  • Séminaire scientifique Roger Sue, « Société de connaissances », Le lien d’association et transformation sociale, le 03 décembre 2013.
  • Journée d’étude du pôle Lien social et culturalisation du CERLIS, « Dispositifs culturels et exclusion/inclusion sociale », le 06 décembre 2013.
  • Colloque international animé par Cécile Canut, « Le langage en sciences humaines et sociales », le 05 décembre 2013.
  • Séminaire Roger Sue, « Société de connaissance 3 » Le lien d’association et l’individu, le 27 novembre 2012, Paris Descartes.
  • Colloque international, Action humanitaire, Droits de l’Homme, Coopération et solidarité internationales : Quelles formations pour quels métiers ?, le 23 novembre 2012, Evry.
Formation
  • Master professionnel en Sciences de l’éducation, spécialisation Coopération Internationale en Éducation et Formation, Paris V Descartes,
  • Licence en Philosophie-Sociologie, mention Philosophie, Paris IV Sorbonne,
  • Formation en droit, Paris II Assas-Melun.