Issue d’un parcours professionnel au sein des institutions publiques française et chinoise dans la collaboration scientifique, technologique et universitaire, titulaire d’un master Économie et Gestion et d’une maîtrise de lettres spécialité Études françaises et Relations publiques, j’entame une thèse doctorale intitulée « La diplomatie scientifique : l’analyse de la politique extérieure de la France en matière de recherche et d’enseignement supérieur en Chine » depuis octobre 2014 sous la direction d’Olivier Martin.

Titre provisoire de thèse

La diplomatie scientifique : l’analyse de la politique extérieure de la France en matière de recherche et d’enseignement supérieur en Chine

Projet de thèse

Mon travail de thèse porte sur la politique extérieure de la France dans le domaine des sciences et technologies. Abordant les articulations entre les acteurs scientifiques, politiques et sociaux-économiques qui sont inscrits dans la diplomatie scientifique française, il propose une étude sociologique de ce champ particulier des politiques et ce en prenant comme cas d’analyse l’échange scientifique franco-chinois des années 1960 jusqu’à ce jour. En particulier, mes études s’intéressent aux modalités de fonctionnement de la diplomatie scientifique, en analysant à la fois le rôle que jouent la recherche dans le maillage des politiques étrangères françaises et ce que la science fait à l’élaboration des politiques et aux univers sociaux et économiques. Inversement, il s’agit de saisir la manière dont les politiques extérieures peuvent façonner le cours des politiques scientifiques.

Thèmes:
  • Les études sociales des sciences et de la coopération internationale scientifique et technologique
  • Les relations science-État-société
Activités de recherche
  • « La diplomatie scientifique : émergence et mise en pratique. Un regard sur le cas France-Chine », Ecole thématique de l’IFRIS (Institut Francilien Recherche Innovation Société), le 19 juin 2014, à Barcelone.
Pour en savoir plus

CV de Xilin HUANG