Kaoutar Harchi est chercheure post-doctorante au sein du Labex Création, Arts et Patrimoines (CAP), département de la recherche du musée du Quai Branly. Elle assure par ailleurs des enseignements de sociologie à Sciences Po Paris, Reims et conduit actuellement une enquête sur la lecture en prison. Kaoutar Harchi a soutenu une thèse de sociologie, dirigée par Bruno Péquignot à l'université Sorbonne Nouvelle, qui a porté sur les conditions et modalités de reconnaissance littéraire des écrivains étrangers de langue française, en France, à partir du cas algérien (1945-2015). Sa thèse a été publiée sous le titre Je n'ai qu'une langue, ce n'est pas la mienne. Des écrivains à l'épreuve (préf. Jean-Louis Fabiani, Fayard, 2016).

Thèmes de recherche
  • Sociologie des arts et de la culture
  • Formation de la croyance en la valeur artistique
  • Histoire et circulation du livre
  • Sociologie de l'édition et des médias
  • Sociologie des pratiques lectorales
  • Nationalismes culturels et production des identités nationales
  • Pratiques artistiques et militantes
Principales publications

Ouvrage 

  • Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne. Des écrivains à l’épreuve, Fayard, coll. Pauvert, Paris, septembre 2016.

Articles

  • « Une écrivaine algérienne à l’Académie française », Sociologie de l’art, à paraître prochainement.
  •  « Entre errances, exils et migrations. Pratiques littéraires des écrivains algériens francophones pendant la guerre d’Algérie », Hommes et migrations, n°1298, septembre 2012, n°1298, pp. 112-122.
  •  « La création littéraire au carrefour de l’histoire intime et de l’histoire collective. Etude du cas de l’écrivain algérien francophone Rachid Boudjedra », COnTEXTES, Revue de sociologie de la littérature, 2/2014.

Contribution collective

  • « L’éditeur, agent de la consécration littéraire. Le cas de l’écrivain algérien francophone Kateb Yacine », in Les stratèges de la notoriété. Intermédiaires et consécrations dans les univers artistiques, dirs. Wenceslas Lizé, Delphine Naudier, Séverine Sofio, Archives contemporaines, Paris, 2014, pp. 33-50.
  • « Socialisation genrée et pratiques littéraires. Etude du cas de l’écrivaine francophone Malika Mokeddem », in Créations. Le genre à l’œuvre, vol. 2, dir. Margaret Maruani et al. L’Harmattan, Paris, 2012, pp. 95-111.
Enseignements
  • Introduction aux sciences sociales (L1)
  • Médiation culturelle (L2 et L3)
  • Sociologie des pratiques culturelles (Master)
  • Sociologie des arts et de la culture (L2)
  • Méthodes d'enquête en sciences sociales (L2)
  • Statistiques (L2)
Responsabilités

Membre élue du bureau du RT 14 (Réseau Thématique arts et culture) de l’Association Française de Sociologie (AFS)

Pour en savoir plus

CV Kaoutar Harchi