Doctorant sous la direction de Cécile Lefèvre et le tutorat INED de Valérie Golaz depuis octobre 2013, je bénéficie d’un contrat doctoral du Labex iPOPs (Individus, sociétés et populations) de l’INED. Je mène depuis l’année universitaire 2012/2013 une recherche au Burkina Faso sur les expériences de la vieillesse et les enjeux de prise en charge qui en découlent. Mes terrains se situent à la fois en milieu urbain loti (Ouagadougou, Bobo-Dioulasso) et non-loti (quartiers périphériques de Ouagadougou) ainsi qu’en milieu rural (province du Kouritenga)

Titre provisoire de thèse

Etre « vieux », être « vieille » au Burkina Faso. Vieillesses, relations intergénérationnelles et protections sociales.

Projet de thèse

L’objectif général du projet de thèse s’intéresse aux expériences de la vieillesse et aux enjeux de prise en charge qui en découlent. La position méthodologique adoptée relève d’un double constat : les études sur la protection sociale et la vieillesse dans les pays en développement ne s’intéressent soit qu’à leurs dispositifs institutionnels ; soit qu’aux familles en se focalisant uniquement sur les personnes âgées. Le parti pris est alors de lier une approche intergénérationnelle au niveau des familles en saisissant les trajectoires des jeunes hommes et femmes ainsi que la situation des « vieux » et des « vieilles », à une analyse des dispositifs de prise en charge des personnes âgées, qu’ils se trouvent du côté du gouvernement ou du côté de la « société civile ».

Thèmes:
  • Systèmes de protection sociale dans les pays en développement
  • Vieillesse et vieillissement en Afrique
  • Complémentarité entre solidarités publiques et solidarités privées
  • Relations de genre, d’âge et de génération
Publication

BRIAUD T. (2015) Les associations de personnes âgées au Burkina Faso : négociation d’un « droit à jouer » ou constitution d’un groupe de défense des intérêts de la vieillesse ?, Mondes en développement, 3, 171, 65-82.

Activités d'enseignement

15 octobre 2013 : Cours de Master 1 Expertise en Population et Développement, Université Paris Descartes « Protection/politiques sociales et développement » (Cécile Lefèvre). Intervention intitulée : « Les protections sociales au Burkina Faso. Méthodologie et présentation des résultats d’une recherche ».

Communications
  • 5-11 novembre 2013 : Atelier de restitution de Dakar, Université Cheick Anta Diop, organisé par le projet ANR Vieillir au Maroc / Vieillir au Sénégal et le projet phare INED P0210 Vieillissement et relations intergénérationnelles au sud (Dakar, Sénégal). Communication présentée : « Le baobab a-t-il une place en maison de retraite ? Vieillesses, relations intergénérationnelles et protection sociale au Burkina Faso ».
  • 12 décembre 2013 : Journée d’étude pôle Suds, co-organisée avec le Pôle Vieillesses et Vieillissements et le Ceped (Valérie Golaz, Laurent Nowik, Murielle Sajoux et Joëlle Gaymu) : « Vieillir dans les pays du sud » (INED, Paris). Communication présentée avec B. Lecestre-Rollier, « Des solidarités à l’épreuve des mutations sociales et familiales. Exemples marocains et burkinabè ».
  • 26 – 30 mai 2014 : XVIIIe Colloque international de l’AIDELF « Trajectoires et âges de la vie » (Bari, Italie). Communication présentée : « La vieillesse au Burkina Faso : l’aporie d’une définition ? La personne âgée entre définitions à géométrie variable et définition normative »
  • 30 juin – 2 juillet 2014 : IIIe Rencontre des études africaines en France « L’Afrique des/en réseaux » (Bordeaux, France), atelier coordonné par Muriel Sajoux « Réseaux associatifs et engagement des aînés en Afrique ». Communication présentée : « Les associations de personnes âgées au Burkina Faso. Vers la constitution d’un groupe de défense des intérêts des personnes âgées ? »
  • 15 avril 2015 : Séminaire de l’IMAf-Aix 2014-2015 coordonné par Henri Médard et Sandra Fancello. Présentation de l’avancement de la thèse : « Etre « vieux », être « vieille » au Burkina Faso. Vieillesses, relations intergénérationnelles et protections sociales »
  • 11 – 14 mai 2015 : Séminaire GDRI – CNRS « Vieillissement en Afrique » coordonné par Enguerran Macia : « Place(s) des personnes âgées dans les sociétés africaines » (Dakar, Sénégal). Communication présentée : « Etre « vieux » et « vieille » : hier et aujourd’hui au Burkina Faso ». Présentation de l’avancement de la thèse : « Etre « vieux », être « vieille » au Burkina Faso. Vieillesses, relations intergénérationnelles et protections sociales »
  • 29 – 30 septembre 2015 : Colloque international organisé par Valérie Golaz, Cécile Lefèvre et Jacques Véron « Dynamiques démographiques, politiques sociales et relations entre générations : vers de nouvelles configurations ? » (INED, Paris). Communication présentée : « L’action publique burkinabè en matière de vieillesse. Artifices, feux d’artifices et poudre aux yeux »
  • 17 – 20 septembre 2015 : Colloque international organisé par l’APAD et le LADYD « La fabrique de l’action publique dans les pays « sous régime d’aide » Acteurs, processus, négociations » (Cotonou, Bénin). Communication présentée : « Mesures sociales et vieillesse au Burkina Faso. Apaiser les « vieux » pour calmer les « jeunes » ? »
Collaborations

Co-organisation des Journées doctorales des Suds du CEPED, le 17 janvier 2014, le 20 mars 2014, le 16 mai 2014 et le 19 septembre 2014, Paris.

Membre du projet phare P0635 (UR6, INED) « (Dés)équilibres démographiques, solidarités familiales et politiques sociales » dirigé par Valérie Golaz, Cécile Lefèvre et Jacques Véron (https://www.ined.fr/fr/recherche/projets-recherche/P0635)

Membre du groupe de recherche international (GDRI CNRS) « Vieillissement en Afrique » conduit par Enguerran Macia (http://www.umiess.net/le-gdri-va)

Formation

Master Expertise en Population et Développement, Université Paris Descartes, 2013.

Maitrise Ethnologie, Université Paris Descartes, 2011.

Licence Sciences Sociales, Université Paris Descartes, 2009.

DEUG Ethnologie, Université Nice Sophia-Antipolis, 2008.